« Toute personne engagée dans la vie active est en droit de faire valider les acquis de son expérience, notamment professionnelle, en vue de l’acquisition d’un diplôme, d’un titre à finalité professionnelle ou d’un certificat de qualification figurant sur une liste établie par la commission paritaire nationale de l’emploi d’une branche professionnelle, enregistrés dans le répertoire national des certifications professionnelles… ».

D’une manière générale, la  certification professionnelle obtenue par réussite d’une formation ou par VAE constitue :

  • un outil de gestion et de promotion interne;

  • un enrichissement de la pratique professionnelle;

  • un moyen de reconnaissance et de promotion sociale, notamment dans le cadre d'une réorientation professionnelle;

  • un facteur potentiel de fidélisation et de valorisation personnelle pour favoriser l'obtention d'un diplôme par des populations peu ou pas qualifiées;

  • un outil de valorisation au profit d'une filière professionnelle déficitaire.

Une certification professionnelle enregistrée au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) atteste d’une « qualification », c’est-à-dire de capacités à réaliser des activités professionnelles dans le cadre de plusieurs situations de travail, à des degrés de responsabilités définis dans un « référentiel ». Elle se construit sur une logique de compétences, d’où la nécessité d’avoir au minimum un an d’expérience professionnelle par rapport au contenu de la certification professionnelle visée, pour l’obtention de cette CP par la VAE.

La VAE est ouverte à toute personne qui, avec ou sans qualification reconnue souhaite en acquérir une, la compléter ou l’adapter.

Les raisons à s’engager dans cette démarche sont multiples et variables d’une personne à l’autre. La VAE peut être un moyen de répondre notamment aux préoccupations suivantes :

  • souhaiter que son expérience et ses compétences soient reconnues ;

  • vouloir évoluer dans son emploi ;

  • se préparer à une reconversion professionnelle ;

  • souhaiter raccourcir voire éviter un parcours de formation redondant en tout ou partie avec son expérience et ses compétences ;

  • se présenter à un concours (ou un examen interne) qui exige la possession d’une certification professionnelle ;

  • envisager une reprise d’études à un niveau supérieur.

Les éléments ci-dessous sont relatifs aux certifications professionnelles délivrées par l’école de l’infanterie :

  • certification professionnel de niveau 6 de « conseiller en formation au tir de riposte »

  • certification professionnelle de niveau 5 de « responsable pédagogique en tir de riposte ».

 

Arrêté du 06-11-2020 créant la certification de N5 responsable pédagogique en tir de riposte

Arrêté du 09-06-2020 créant la certification de N6 conseiller en formation au tir de riposte

Note du 26-04-2021 relative à la délivrance de la certification professionnelle de niveau 5

Note du 09-09-2020 relative à la délivrance de la certification professionnelle de niveau 6

Fiche RNCP35038 de conseiller en formation au tir de riposte

Présentation du lien pour acceder au recueil national des compétences professionnelles

Fiche RNCP Responsable pédagogique en tir de riposte

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts.