COMEMD GBR CADAPEAUD
COMEA GBR LE ROUX

Général Rémy CADAPEAUD, commandant des écoles militaires de Draguignan, de l’école d’infanterie et de la base de Défense
Biographie

Général François-Yves LE ROUX, commandant de l’école de l’artillerie et adjoint du commandant des écoles militaires de Draguignan.
Biographie

Les écoles militaires de Draguignan (EMD) ont été créées le 1er août 2010 colocalisant deux des plus vieilles armes que sont l’infanterie et l’artillerie afin de renforcer les entraînements interarmes et de se rapprocher du plus grand complexe de tir d’Europe occidentale : Canjuers.

  • Implantées sur une emprise de 60 ha, le quartier Bonaparte, les EMD disposent :
  • d’un champ de tir pistolet ;
  • d’installations sportives complètes (piscine, stade, salle de musculation, dojo, parcours d’obstacles, etc.) ;
  • d’outils de simulation pour l’entraînement niveau section (40 hommes) à brigade (5 000 hommes) ;
  • et d’outils de simulation de tir.


Les EMD ont leur propre terrain d’exercice, le camp Bergerol, d’une surface de 300 ha, situé à un kilomètre dans la zone de la Vaugine où l’on y trouve :

  • le centre d’instruction ATLAS (automatisation des tirs et liaisons de l’artillerie sol-sol) ;
  • le centre d’instruction canon CAESAR (camion équipé d’un système d’artillerie) ;
  • le centre d’instruction au combat en zone urbaine (village de combat CAZUR).


Les EMD peuvent également profiter des installations spécialisées du camp de Canjuers distant de 30 km et qui avec ses 35.000 ha permet aux cadres en formation de tirer et de manœuvrer avec toutes les armes en dotation tant dans l’infanterie que dans l’artillerie.
La proximité de l’école de l’aviation légère de l’armée de Terre basée au Luc et de la Marine Nationale de Toulon sont également des atouts.

Organisme de formation unique de tous les cadres officiers et sous-officiers de l’artillerie et de l’infanterie, les EMD sont subordonnées au COME2CIA (commandement de l’entraînement et des écoles du combat interarmes) de Mourmelon.


La mission principale des EMD est double, à travers l'EI et l'EA :

  • Assurer la formation des chefs de groupe et des chefs de pièces (10 hommes), des chefs de section (40 hommes) et des commandants d'unité (150 hommes). En outre, tous les régiments et brigades interarmes de l’armée de Terre viennent entraîner leurs postes de commandement aux EMD en utilisant ses moyens de simulation.
  • Conduire les études de prospective de la doctrine et des équipements dans les domaines de l’emploi et de l’organisation de l’infanterie et de l’artillerie.

 

Plus d'infos

En naviguant sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies, ce qui nous permet de vous proposer des contenus adaptés à vos centres d'intérêts.